Le marché de l’immobilier reste stable en Wallonie picarde

Le marché de l’immobilier reste stable en Wallonie picarde Marché immobilier

Le marché de l’immobilier reste stable en Wallonie picarde

Les notaires de Wallonie picarde - qui ne couvrent toutefois pas les entités d’Enghien, de Brugelette, de Chièvres et de Silly - ont remis leur rapport relatif à l’évolution du marché de l’immobilier en 2016. Un marché qui reste stable, notamment grâce à des taux d’intérêt bas.

Le prix moyen d’une maison a augmenté de 1,7 % en 2016 par rapport à l’année précédente et s’élève désormais à 164.442€. "Et 1,7 %, cela correspond finalement à l’inflation", relève le notaire Yves Van Roy.

Dans la région, la valeur médiane des maisons (hors villas) oscille entre 112.500€ à Bernissart et 200.000€ à Celles et Frasnes-lez-Anvaing. Les prix sont plus élevés dans la région des Collines et dans les trois communes au nord de Tournai et en direction de la Flandre (Celles, Mont-de-l’Enclus et Pecq), ainsi qu’à Ath et à Tournai.